Les Chroniques de l'Entonnoir

  • Les Chroniques de l'Entonnoir- Une

    Chroniques de l’entonnoir - Une

    Suf & Nau – frage français

    a  chroniques de l'entonnoir.jpg

    P R E M I E R    J E T

    Si tout le monde avait méticuleusement  suivi mes instructions de vote, je vous fiche mon billet que mon candidat aurait gagné.

     

    Si au deuxième tour des élections présidentielles on trouve deux connards somptueux, orduriers, méprisants, il n’y a pas de doute,  c’est qu’on est en France.

     

    Le Français de base (ce cave qu’on voit donner des leçons sur Fb ou celui qui déambule dans une rue de Rouen, n’importe quel Français, en fait) est raciste, possédé par l’oseille, futé, soumis,malodorant, sournois, toujours rattrapé par son boomerang, peu scrupuleux sur l’hygiène (mentale ou corporelle), relativement ignare, insoucieux de l’Histoire. Il est conçu pour être entubé à répétitions.  

     

    Quelque chose apparente l’enfoiré, l’intellectuel, le cul bénit, le facho, l’abruti de concours, le terrassier, le maître de conférence, l’ecclésiastique, le ferblantier, l’indigent, l’écailler, l’aristo, le pignouf, le pédophile, le bidasse, l’épicier, le crétin, l’employé, le truand, le financier. Chacun d’entre eux fait partie de la grande famille électorale française.  

     

    Au lendemain des présidentielles, il faudra tondre une majorité de Français.

     

    Dédiabolisez le front, et, dans le même mouvement,, considérez que les djihadistes forment une armée régulière.

     

    D’entre tous les suppositoires, le Français choisit toujours le suppositoire à hélice.

     

    Une des plus touchantes manies françaises est celle qui consiste à manquer invariablement tous les grands rendez-vous.  

     

    J’apprends qu’un gigantesque projet de délocalisation est en cours. Le Panthéon, la croix de Lorraine, le Château de Chenonceau,  la dépouille du général et même le port du Havre vont être transférés à Hénin-Beaumont, juste à gauche de la cité Foch de la fosse n° 2 .  

     

    Villon, Rabelais, Montaigne, Montesquieu, Molière, Racine, La Fontaine, Voltaire, Diderot et d’Alembert, Beaumarchais, Balzac, Chateaubriand, Stendhal, Hugo, Flaubert, Rousseau, Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Zola, Proust, Jaurès, Colette, Apollinaire, Camus, Char, Sartre, Breton, Eluard, Desnos, Beauvoir, Giono, Sarraute, Saint-Exupéry, Malraux et quelques autres viennent à l’instant d’introduire une demande de naturalisation pour obtenir la nationalité belge.