Elena Shumacher

  • ELENA SHUMACHER : artiste russe

    Elena Shumacher

    Une merveilleuse vibration

    a elena s 4.jpgCE QUE L’ARTISTE NOUS APPREND SUR ELLE :

    Elena Schumacher est née en 1969 à Novomoskovsk en Russie. C’est dans sa ville natale qu’elle a fréquenté l’enseignement général et l’Ecole des beaux-arts pour les enfants. Après avoir terminé ses études secondaires, Elena s’est inscrite à la faculté des Arts de l’Université d’Etat de Smolensk où elle a étudié pendant cinq ans. Son diplôme de spécialiste étant reçu, Elena est devenue enseignante de dessin à l’école maternelle. Cette expérience a beaucoup influencé sa conscience d’artiste. Le processus d’enseignement a été réciproque: Elena a appris aux enfants à dessiner, et les enfants lui ont appris à regarder le monde. Les dessins naïfs de ses élèves ont fait découvrir à Elena le monde de la beauté où tout est possible.

    Ce n’est qu’en 2008 qu’Elena s’est engagée dans la peinture professionnelle. Cette même année, sa première exposition personnelle nommée «les rêves en couleur» a eu lieu à Vitebsk en Biélorussie.

    Maintenant Elena vit et travaille à Smolensk avec sa famille qui est sa source principale d’inspiration. Quant à ses travaux, ils sont basés sur les sentiments et les émotions de l’artiste. On peut dire qu’Elena peint dans les styles proches de l’expressionisme, du post-modernisme et de l’abstraction. D’ailleurs, elle n’attache aucune importance à ces qualifications et essaye, au contraire, de dépasser les bornes des genres concrets. Elle vie sa vie et c’est son unique méthode de création. Le plus important pour Elena, c’est que ses travaux éveillent des émotions, qu’ils ne laissent personne indifférent.

    Expositions collectives:

    2009 – Palette de l’année (Smolensk, Russie) ;

    2011 – Exclamation (Nouvelle Galerie Tretiakov, Moscou, Russie) ;

    2011 – L’exposition des lauréats du concours «Artpreview» (Zurab Tsereteli Art Gallery, Moscou, Russie) ;

    2011 – Palette de l’année (Smolensk, Russie) ;

    2012 – Le Vide (Musee de Marc Chagall, Vitebsk, Bielorussie).

    Expositions personnelles :

    2008 – Les rêves en couleur (Musée de la Littérature, Vitebsk, Bielorussie) ;

    2009 – Braves gens (La salle de l’exposition, Smolensk, Russie) ;

    2009 – Ecoutante la musique (Art Café, Montpellier, France) ;

    2009 – Un rien de rire (40 kvadratov art gallery, Smolensk, Russie) ;

    2010 – Ligne de femme (40 kvadratov art gallery, Smolensk, Russie) ;

    2010 – Ligne de femme (ITERA, Moscou, Russie) ;

    2011 – Un nuage de vanille (DiDi Art Gallery, Saint-Petersbourg, Russie) ;

    2012 – Paradis (Paradise Art Gallery, Moscou, Russie) ;


    2012 – Volte-face (La salle centrale d’exposition, Toula, Russie) ;

    2012 – Tension des sentiments (Smolensk, Russie) ;

    2012 – Trajectoire (DiDi Art Gallery, Saint-Petersbourg, Russie).

    L’espace facebook de l’artiste : http://www.facebook.com/elena.shumacher

     

    a elena s 1.jpg      a elena s 2.jpg      a elena s 3.jpg

    CE QUE NOUS PENSONS D’ELENA SHUMACHER : 

    a elena 12.jpgElena Shumacher est une artiste qui édifie un univers singulier, captivant et d’une très grande puissance évocatoire. Elle a un don pour faire danser et vivre les couleurs, pour les faire rutiler, vivre. Certes, la nature libre du dessin de l’enfant transparaît dans son œuvre mais cela fait presque figure d’anecdote. Il y a dans l’âme même de son œuvre une grande, une vaste, une enthousiaste connaissance de l’art. Il y a, dans la belle œuvre de Shumacher, une récolte d’art et un formidable semis. Elle a beaucoup reçu, elle donne énormément, elle fleurit superbement au cœur d’un formidable cycle pictural et poétique. Son art tient dans un mélange de savoir et de liberté, d’instinct et de science, de poésie et de technique. Et il repose aussi dans ceci qui fuit la définition : une grâce, une tendresse pour l’être, une merveilleuse qualité d’humanité, une délicatesse dans l’abord, une force délicate et un sens raffiné de l’humour. Il y a de la citation, des saluts adressés aux étoiles (Chagall, Modigliani, Gauguin, Rouault, Picasso,…), et puis, il y a un superbe travail d'appropriation, de quête et de conquête, il y a le bâtiment de son propre ciel, il y a une belle entente avec la beauté, avec l’art assez rare d’attendrir et d’émouvoir, d’affecter profondément le regardeur. Il y a de la bonne volonté mais une bonne volonté que le talent transporte, élève très haut, dans une sorte de communication aérée, remplie de bel oxygène, de couleurs merveilleuses. L’art d’Elena Shumacher a un rapport direct et chaleureux avec la merveille, un rapport franc, doué d’intelligence, un rapport généreux et saisissant. C’est très simple, cette merveille fait en sorte que la peinture de Shumacher danse, chante, joue des plus délicats instruments : harpe, lyre, flûte traversière, violon, violoncelle, clavecin.  La peinture de Shumacher sent bon, sa flamme distribue une lumière magique et tiède, bienfaisante. La peinture de Shumacher enivre, elle possède les vertus de l’éther, de l’hélium, du vin léger ou du pavot, de la poésie sans doute. Elena Shumacher a quelque chose d’un oiseau, d’une licorne ailée, d’une Icare féminine préservée du trop d’orgueil, c’est une enchanteresse, une fée, une ensorceleuse de couleurs. Son humilité parfume son œuvre. Son art embaume l’amour de l’art, il le promène, le perpétue, le rend contagieux. L’art est léger ici, si léger qu’il entre profondément dans le ciel, dans le ciel de l’être. Oui, cet art rappelle à l’homme qu’il détient un ciel secret et qu’il faut parfois gravir les marches qui y mènent. C’est un art si léger qu’il vibre et nous associe à sa formidable vibration. C’est un art profondément libre, un art qui navigue gracieusement sur les mille eaux de l’inspiration de l’artiste, sur les systoles de sa délicieuse sensibilité. C’est un art bienfaisant qui aère le regard qui se pose sur lui.

    Art féminin, raffiné, élégant, supérieur, formidablement habité, la peinture de Shumacher accomplit le prodige de nous émouvoir sans jamais sombrer dans le kitsch sentimental, le prodige de nous élever dans l’émotion, dans le merveilleux aérostat de l’émotion. Une sorte de béatitude ! Précieux indices de bonheur !

     

    a elena 1.jpg     a elena 2.jpg

    a elena 3.jpg     a elena 10.jpg

    a elena 4.jpg     a elena 5.jpg     a elena 9.jpg

    a elena 6.jpg     a elena 7.jpg

    a elena 7.jpg     a elena 11.jpg