Aurore Lephilipponnat (2)

La Passion selon sainte Aurore

Je reviens à l'oeuvre virulente de cette artiste comme on revient à un pays étranger qu'on aime et dont le magnétisme nous hante. J'y reviens très souvent. Par goût, par intérêt. Je reviens à ce lieu d'art et de tragédie humaine dans lequel la passion, la douleur, l'attente impatiente, le désir, l'effroi, la colère, la fièvre forment des nœuds inextricables et brûlants. Lieu de tempérament, d’ébullition, de convulsion et de maîtrise. Lieu presque shakespearien. En dehors du temps et pour cette raison infiniment présent. Je reviens avec la conviction qu'il faut témoigner d'un talent de cette force.

a au 1.jpg

a au 2.jpg

a au 3.jpg

a au 5.jpg

a au 6.jpg

a au 7.jpg

Les commentaires sont fermés.