14/08/2012

Frédérique Fenouil - sculpteur céramiste

Frédérique Fenouil

Sculpteur céramiste

 https://www.facebook.com/frederique.fenouil/photos_albums

Fédérique Fenouil est française, elle vit à Générargues dans le Languedoc. Elle est sculpteur céramiste. Nous l’avons tout d’abord invitée à nous parler d’elle et de son art.

DEMARCHE ARTISTIQUE

Il est toujours difficile d'expliquer une démarche artistique...je ne sais pas vraiment ce que cela veut dire...passées les années "d'apprivoisement" de la matière, de la technique, l'esprit devient libre...je laisse le mien me guider, sans contrainte...j'ai toujours fait ce que j'avais envie de faire. Depuis 23 ans, mon travail a évolué, a traversé des périodes chaotiques, pour arriver, petit à petit, à une osmose entre lui et moi..il est moi, je suis lui, l'un ne va pas sans l'autre...

Ce que je peux dire c'est que chaque matin, quand j'ouvre la porte de mon atelier, je suis bien, je suis à ma place....

TECHNIQUE UTILISÉE

Je travaille la faïence rouge et noire chamottée. Je travaille aujourd'hui essentiellement à la plaque ou modelage. Il m'arrive encore parfois de monter sur le tour pour ne pas perdre la main, mais juste pour le plaisir!

J'utilise pour la décoration la technique des émaux cloisonnés, soit en creusé pour les grandes pièces, soit au crayon cire sur les boites ou quand j'ai envie d'un dessin plus délicat..

Il m'arrive aussi d'utiliser l'or.

Vous devez impérativement visiter le site de Frédérique Fenouil. : http://www.frederique-fenouil.net/

QUELQUES EXPOSITIONS AUXQUELLES J'AI PARTICIPÉ….

-"HAPPY ART" SANARY SUR MER

-FESTIVAL DE LA CERAMIQUE "ARGILLA"  AUBAGNE

-FESTIVAL DE LA CERAMIQUE ANDUZE GARD

-FESTIVAL DES ARTS SINGULIERS À BANNE EN ARDÈCHE

-EXPOSITION COLLECTIVE GALERIE SINGUL'ART À LYON...

EXPOSITIONS PERMANENTES

-GALERIE ART ET ESPACE À TOULOUSE

-GALERIE IMAGINE BORDEAUX

-GALERIE CORTADE ART MONTAUBAN

-GALERIE 16 ART BAYONNE

-GALERIE SYLVIE PLATINI VEYRIER DU LAC

-GALERIE ART CAD' CADOUIN  DORDOGNE

EXPOSITIONS 2011

EXPOSITIONS DE SCULPTEURS À LA FILATURE SAINT AMBROIX GARD MAI 2011

"HAPPY ART" SANARY SUR MER

FESTIVAL DE LA CERAMIQUE D'ANDUZE AOUT 2011

FESTIVAL ARGILLA  AUBAGNE AOUT 2011

CERAMIQUES INSOLITES À SAINT GALMIER SEPTEMBRE 2011...

NOTRE PORTRAIT DE L’ARTISTE

La première rencontre avec les créatures de Frédérique Fenouil  est décisive. Une apparition suffit à vous émouvoir, à vous troubler et à vous charmer définitivement. Chacune de ses délicieuses créatures entretient avec la poésie et le charme de délicates et précieuses relations d’entente et de complicité. C’est que ces splendides ingénues, ces curieuses et candides fleurs de féminité accomplie disent dans un langage neuf et formidablement coloré quelque chose d’inédit : la merveilleuse et heureuse rencontre du naïf avec le coquet, de l’innocent avec le séduisant. Elles disent le double et formidable état de la grâce et de la volupté. Mais ces statues ont aussi, dirait-on, un lointain rapport avec les statuaires primitives et, sous leur envoûtante félicité colorée, il se pourrait qu’elles entretinssent avec le lointain passé des rapports de parenté secrète ou de filiation. Il se pourrait qu’elles recélassent des mânes, qu’elles eussent, elles aussi, des pouvoirs et des vertus magiques. Elles rayonnent d’une sorte d’enfance de l’art. Voilà ce que l’on aime chez Fenouil, c’est son art rayonnant et solaire.

Le premier émoi passé, on trouve dans le regard des Beautés de Fenouil autre chose que la candeur d’abord soupçonnée. On trouve une maturité, un savoir, une distance. Et le jeu premier de la candeur s’ouvre à l’ambivalence du monde, des êtres et de leurs divinités. Ces Créatures en savent davantage que ce qu’on avait cru, elles ne sont en aucun d’adorables potiches : la pensée, la volonté, le pouvoir, l’art de toiser, de snober, de traverser, d’écarter, de sourire est avec elles. Le sacré est à leur côté. Nous ne sommes pas ici dans le domaine de la déco. Et ce sont d’authentiques petites déesses que modèle Frédérique Fenouil. Déesses-fleurs, déesses-poèmes, déesses-grâces, déesses-animaux. Car oui, ces Belles s’épanouissent dans la grâce, dans la forme, dans la couleur, dans le parfum ( !), mais aussi, - les animaux qui les entourent amoureusement l’attestent-, dans l’animalité ou l’instinct. Elles sont les prestigieuses habitantes d’une nouvelle et très ancienne mythologie qui nous parle, nous pas de l’éternel féminin, mais du pouvoir de la femme.

Les commentaires sont fermés.