• Louie Selzer - photographe

    Louie Selzer

     https://www.facebook.com/louie.selzer/photos

     

    Louie Selzer was born in Athens, Greece. He studied photography at the American Community Schools of Athens under the tutelage of master photographer John Demos. Louie received a degree in political science at the University of Maryland, and soon thereafter began a 23 year career as a Special Agent with the U.S. Naval Criminal Investigative Service (NCIS). Louie’s last post with the NCIS was at the U.S. Embassy in Rome. Louie lived in Athens from 2006 until 2011, where he was the Vice President of Lentzos S.A. a menswear fashion company. He also returned to one of his favorite hobbies, photography, and is the co-owner/partner of Chris Lou Photography.com with his wife Christine Lentzou Selzer. Louie and Christine moved to New Orleans in January 2011. Louie is now an adjunct professor at Tulane University, and together with Christine continue their freelance photography. Louie has been received several Artist of the Year Double Diamond awards for his work. Louie is a member of the New Orleans Photo Alliance. Louie speaks both Italian and Greek fluently.

     

    Des gars du type de Louie Selzer, on n’en rencontre pas tous les jours. Il a une formation de photographe mais il a étudié science-po à l’Université de Maryland, il a fait carrière comme agent spécial dans la NCIS, il a bossé dans la mode, il travaille avec son épouse, la magnifique photographe Chris Lentzou Selzer qui est sa muse, son amour et son modèle (voir l’espace que nous lui avons consacré), il s’intéresse au yoga, à la philosophie et il m’envoie d’élégants poèmes que Christine traduit. Chris et Louie ont vécu une étrange et merveilleuse histoire d’amour. Dans la légende d’une de ses photographies, Louie désigne Chris comme son « endless love », son amour qui n’aura pas de fin. Il semble très alerte, habité par une allégresse, un réjouissant appétit de vie. On ne peut pas cerner un homme de cette nature, à la fois sage et fou, exalté, amoureux, excellent portraitiste, poète et agent spécial, photographe et homme de mode. Mais tout cela percole, en un tourbillon formidable, dans ses magnifiques albums de photos. La vie accueillie avec ferveur, la curiosité du monde, l’amour pour Chris, un joli brin de dinguerie, une âme poétique, quelque chose de zen, une grande vitesse de vie, une belle flamme intérieure, tout cela habite et fait vivre la belle photographie de Louie Selzer. Le voici chez nous. Welcome, Louie ! Mesdames, messieurs, j’ai l’honneur de vous présenter l’inénarrable photographe Louie Selzer. 

  • Diane Paquin

    Diane Paquin

    Une Québécoise sur la scène de son miroir

     

    a diane p 1.jpgMerveilleux et fécond Québec où j’ai trouvé l’exquise artiste Claire Bienvenue, la merveilleuse photographe Lucie Coulombe, où je rencontre aujourd’hui Diane Paquin, photographe elle aussi. Elle  est à la fois photographe et son sujet, son propre modèle. Elle aussi prête à la création des vertus thérapeutiques. Elle aussi traite dans un travail autour de sa propre image les sautes et les crispations de ses problèmes existentiels. Ce qui la rend différente et admirable à nos yeux, c’est d’abord sa quête esthétique, ses exigences plastiques. En autodidacte douée, en artiste qui a forgé sa propre relation à la technique de son art, Diane Paquin est inventive, elle est libre, elle est appliquée, avide, elle veut tout dire, elle veut aller jusqu’au noyau d’elle-même. Des périodes de doute nourrissent, altèrent, intensifient ce regard qu’elle porte sur elle-même. Narcissisme, autisme artistiques ? Je n’y crois pas trop. Ce n’est pas seulement, cette geste de l’autoportrait, une giration autour de soi-même, ce n’est pas soi jeté dans son propre laboratoire expérimental, c’est aussi la possibilité d’entrer en création à tout instant, d’avoir tout sous la main dès que se manifeste le désir créatif. C’est encore, au travers de soi-même, une possibilité de capter ce que le poète Aragon appelle « la musique de l’être humain ». C’est enfin, me semble-t-il, élever ce huis clos créatif à la condition de dialogue avec le monde. Avec cela que Diane Paquin aime à le parcourir et à le photographier, ce monde, et qu’elle accumule en albums les belles traces de ses pérégrinations.

    Ce qui m’a instantanément séduit chez elle, c’est d’abord, avant d’entrer dans l’ensemble de l’œuvre, une suite de trois photographies où l’on voit une femme en rouge (Diane Paquin elle-même) gravir, hésiter, descendre, s’immobiliser, connaître et nous faire partager le vertige amoureux de quelqu’un qui s’avance vers un rendez-vous. Cette magnifique suite, Diane Paquin l’a intitulée In the stairs of love (dans les escaliers de l’amour). Il y a dans ce poème visuel, ce troublant triptyque de l’inquiétude amoureuse un fabuleux art de l’ellipse, la formidable condensation d’une aventure, l’encre essentielle d’un roman. Tout ce que j’ai admiré chez Diane Paquin est habité par le désir de s’arracher à l’ordinaire des jours, à l’ordinaire de l’œil las, morne et inerte, par la percolation incessante d’une quête du beau, de l’étincelle d’art, par la recherche exaltée de l’œuvre superbe et en perpétuel péril qui vit dans l’être. J'aime cette merveilleuse affirmation de la présence manifeste, j'aime ces hésitations délicates et sensuelles, j'aime ces oeuvres sur le seuil de l'évanescence. Je crois beaucoup en ce parcours artistique et je suis heureux d’en accueillir quelques signes dans mon espace personnel.  

     

    a diane p 3.jpg          a diane p 4.jpg

    Diane Paquin a 44 ans, elle est québécoise. Dans le domaine de la photographie, elle est autodidacte, elle a suivi une formation en dessin de mode.

    La photographie est pour elle « une grande passion depuis toujours ». La passion semble le mot clé de son existence et bien des sujets captent son attention : la nature et l`être humain entre autres...les regards....la vie sous toutes ses formes....

    Diane Paquin pratique l`autoportrait depuis 3 ans pour exprimer des émotions.... « Une thérapie en quelque sorte.... », dit-elle. « J`aime y incorporer la danse qui me passionne aussi, comme le mouvement, j’aime raconter une histoire... mon histoire... »

    « J`adore lire, j’ai une prédilection pour la littérature fantastique plus particulièrement, ainsi que pour le cinéma.

    « Mes goûts musicaux sont très variés, ils s’étendent du classique à l`opéra en passant par le rock ou le new age. Tout ce qui me fait vibrer. »

    « Je suis également folle de voyage, j`ai déjà parcouru une partie du globe. Quoi de mieux que de combiner photo et voyage ? C`est dans ces moments que je suis le plus heureuse ».
    « Je suis une fan du roman de Bram Stoker. : Dracula. En fait je suis fascinée pour tout ce qui est question de vampires. Les Chroniques des vampires de Anne Rice me passionnent aussi.
    Sinon, parlant fantastique et au niveau des classiques, il y a Guy de Maupassant que j`aime beaucoup, aussi Théophile Gauthier. »

    « Pour les auteurs plus contemporains, il y a un auteur de chez nous que j`adore :Patrick Sénécal (scénariste, réalisateur, écrivain de littérature d’horreur), il a ce don de sonder l`âme au plus profond. »

    « A part le fantastique, mon auteure favorite entre toutes est Amélie Nothomb, d`une inégalable originalité. »
    « Pour la musique maintenant, mon groupe de tous les temps est Pink Floyd. Mais j’adore aussi le jazz. : Pat Metheny, .Miles Davis »

    « Pour ce qui est de l`opéra...Maria Callas me touche au plus profond. »

    « Sinon, il y a deux  chanteuses dont je suis fan : Bjork et Tori Amos. »

    https://www.facebook.com/diane.paquin.127

    https://www.facebook.com/pages/Diane-Paquin-Photographe/304637089549167

  • Christine Lentzou Selzer

    CHRISTINE LENTZOU SELZER

    Rendez-vous avec le talent

     

    Christine Lentzou Selzer was born in Athens Greece in 1960.

    She spent some of her childhood years in a boarding school in Switzerland, and then attended High School in Athens at the French School of Ursuline Nuns. From 1978 to 1982 she studied Psychology at the American College Deree in Athens. In 1982, she went to London England, where she studied professional make-up for stage, TV, and Film at Greasepaint School of Professional make -up, Ealing Broadway - London. A year after she Studied Fine Arts at Croydon College of Arts, including painting, sculpture, printing, and the basics in photography, black and white film. She returned to Greece in 1987, to take over the family business which had to do with men's fashion until last year. During that period, she was also working as a free-lance make up artist, stylist and photographer for stage and musical groups.

    Today she lives with her American husband Louie Selzer in New Orleans, Louisiana US, where she works as a partner with him as a free lance photographer and make-up artist. They call themselves Chris Lou Photography and work jointly and separetly.

    She is fluent in English, French, Italian and of course Greek. She always carries a camera!

    Christine est une artiste polymorphe. Elle aime le noir & blanc, la nuit, l’énergie des lumières, la couleur, le mouvement en photographie jusqu’à l’abstraction parfois. Son spectre d’action est étourdissant. Elle pratique la photo d’art dans tous ses états avec un formidable talent. Son époux, Louie Selzer, a signé les magnifiques portraits de l’artiste. Car  accessoirement, elle est aussi, pour son mari, un magnifique modèle. Avec mon et son amie l’artiste Katerina Dramitinou, elle photographie et traite, retouche, modifie les images pour en faire des œuvres d’une grande beauté plastique. On reverra nos espaces consacrés à l’artiste grecque Katerina Dramitinou

    (http://denyslouiscolaux.skynetblogs.be/katerina-dramitinou ).

     

    a chris lent selzer.jpg

    Christine Lentzou Selzer  pratique la photographie comme s’il s’agissait d’une aventure toujours renouvelée, toujours exaltante, sa passion ne s’épuise pas. Son génie créatif, sa voracité à capter, le talent d’alchimiste avec lequel elle retouche ou traite certaines photographies sont admirables. Il y a une seule justice à rendre à une artiste de cette qualité : ouvrir une galerie où exposer ses œuvres.   

    Aujourd’hui, c’est pour nous un bonheur d’accueillir cette merveilleuse artiste dans notre blog. Attention, un immense talent est au rendez-vous. 

    Chris Lou Photography and Digital Art...

    http://www.chrislouphotography.com/
    Christine est membre de la  New Orleans Photo Alliance, elle a également publie dans le magazine turc Photographya et dans une publication londonienne. Des œuvres d’elle ont été exposées dans un forum vidéo en Turquie.

    Vous pouvez retrouver le couple sur Youtube dans le LOUIE5271'S CHANNEL. Je vous communique quelques-unes des adresses où leurs oeuvres peuvent être admirées :

    WiNDOWS OF SOUL by Louie Selzer :

    http://www.youtube.com/watch?v=bUuQ0ImEvyo&lr=1&feature=results_video

    ATHENS by Louie Selzer:

    http://www.youtube.com/watch?v=5EE9Idb5JBo

    THE BIG EASY by Chris Lentzou : (avec un superbe blues shuffle)

    http://www.youtube.com/watch?v=shFX1rn_IXQ

    THE BIG APPLE by Chris Lentzou

    http://www.youtube.com/watch?v=DM7JGZ6ql5Y&feature=relmfu

    a chris LZ 1.jpg

    a chris LZ 2.jpg

    a chris LZ 3.jpg

    a chris LZ 4.jpg

    a chris LZ 5.jpg

    a chris LZ 6.jpg

    a chris LZ.jpg

  • Petits inédits

    RENDEZ-VOUS
     
    Je l'attendais parmi les oiseaux
    je guettais
    pour en inhaler
    la tièdeur sensuelle
    son odeur douce
    de pain d'épices
     
    Heureux et lent
    j'attendais son heure
    son geste sa salive
    le faon sauvage de son élan
     
    J'attendais seul
    dans l'écho blanc des cloches

  • Petits inédits

    LES VERS DE SOUFFLEUR
     
    15 terrasses aux heures
    vol du thé
    parmi les cimes
    les fauvettes
    dans l'eau chaude
    tout doucement infusent
    Tournent
    tes mains tes yeux
    dans mon âme cubiste
    l'argile lisse
    des grands vases