album "à mains nues"

  • Vincent Rouard, Myriam Debry, Laurence Burvenich, Laurence Noël, Denys-Louis Colaux

    E v é n e m e n t    c u l t u r e l    e x c e p t i o n n e l

    a avis 1.jpg   a avis 2.JPG

    Exposition, concert, récital, lecture

    Le Vent d'Est

    tél/sms:0497427438 - vincentrouard@hotmail.be - Le Vent d'Est : Rue Fétis, 26 à 5500 Dinant (Bouvignes)

    Le samedi 7 janvier 2017 - Visite de l'exposition dès 18h30 - Concert, récital, lecture à 20.00

    P r e n e z   l e s   d e v a n t s,  r é s e r v e z

    a alala 3.jpg

    L a u r e n c e    B u r v e n i c h

    exposera une suite de ses gravures réunionnaises

    a avis c.JPG

    http://www.laurenceburvenich.com/

    http://denyslouiscolaux2.skynetblogs.be/archive/2016/11/21/les-gravures-de-laurence-burvenich-8672647.html

    V i n c e n t   R o u a r d (piano, voix, composition) et  M y r i a m   D e b r y (voix)

    chanteront quelques poèmes de Denys-Louis Colaux mis en musique par Vincent Rouard

    a avis a.JPG   a avis z.jpg

    a avis h.JPG

    a alala 1.jpg

    V i n c e n t    R o u a r d

    a avis f.jpg     a avis x.jpg

    a am 1.jpg     a am 2.jpg

    a am 3.jpg     a am 4.jpg

    interprétera quelques-unes de ses compositions

    http://vincentrouard.be/

    D e n y s - L o u i s   C o l a u x

    présentera la soirée et parlera des gravures réunionnaises exposées par Laurence Burvenich. Il signera son nouvel ouvrage. Vente et signature à la fin du spectacle. 

    a livre denys.jpg     a Toriono et moi.jpg

    A droite, une gravure de l'artiste anversois Andreas Vanpoucke : Denys-Louis Colaux et son petit-fils Nestor

    http://denyslouiscolaux.skynetblogs.be/archive/2012/03/31/ouvrages-publies.html

    a alala 2.JPG

    L a u r e n c e    N o ë l

    (actrice, metteur en scène, auteure) lira des extraits du dernier ouvrage de Denys-Louis Colaux, "Ce que, s'il fallait croire, je croirais avoir été" paru chez Jacques Flament Editeur en novembre 2016. 

    a laurence Noël.JPG

    http://denyslouiscolaux.skynetblogs.be/archive/2016/11/10/parution-de-mon-nouvel-ouvrage-chez-jacques-flament-8668499.html

  • A mains nues - Concert Ault, département de la Somme

    A   M a i n s   N u e s

    Concert à Ault, dans le département de la somme, 11 septembre 2016 - Eglise Saint-Pierre

    Disons d'abord que le concert est fondé sur 14 titres (que j'ai écrits et que Vincent Rouard a mis en musique) qui donnent lieu à un double album. D'abord, la version originale, chantée par Vincent Rouard ( composition, piano, chant) accompagné de Vincent Noiret (contrebasse). Une seconde version est insérée dans l'album avec la voix de Myriam Debry. Deux approches des mêmes titres pour le prix d'un seul album. 

    allbum à mains nues 1.jpg     album à mains nues.jpg

    Pour se procurer ce double album, une seule adresse : http://www.vincentrouard.be/amainsnues_commande.php

    Copie de DSCF8397.JPGCe dimanche 11 septembre, dans l'étrange et captivante église Saint-Pierre d'Ault, Myriam Debry (voix) et Vincent (piano, voix) étaient réunis pour un beau concert devant un large public particulièrement chaleureux et réceptif. On éprouvait, presque physiquement, la circulation d'une vibration sensible et émue. Le temps est passé très vite, entre la joie, l'ironie, l'émotion nue, dans une impression d'écoute intense. Une prestation de Vincent très en confiance, précis, tirant tout le parti d'un très sonore demi queue Yamaha. L'instrumentiste est à l'aise dans le beau domaine de ses mélodies, le plaisir qu'il prend à les interpréter est perceptible et communicatif. Il faut dire qu'il a conçu un répertoire de mélodies singulièrement varié. Rythme, allégresse, recueillement, lenteur, zeste de jazz, taquinerie, tout s'enchaîne avec bonheur. Dans la présence de Myriam, il gôute par ailleurs désormais au plaisir du chant. Tous les vents sont favorables, le Yamaha des Maîtres du piano navigue avec aisance sur les eaux du département de la Somme. Et puis il y a Myriam. Elle ne ressemble à personne, totalement interprète, formidablement présente. C'est une artiste qui s'épanouit en concert. Impossible de la laisser passer. Elle vient débusquer l'auditeur, le ravir. Elle joue, elle danse, elle vole, elle s'immerge totalement dans l'interprétation. Elle vibre et transmet. Sa belle voix laisse s'épanouir des vibratos aériens. Elle parle aussi. Elle vit intensément l'instant du récital. On la suit. Moi, j'écoute mon ami Vincent, je me souviens de la complicité passionnante qui a conduit ce projet. Je me souviens de la construction lente et ardente de l'album, des échanges de textes et de mélodies, de ce dialogue étrange, captivant et soutenu. Porté par le projet, nous avons, lui et moi, beaucoup travaillé dans une sorte d'urgence allègre et féconde, d'écoute et d'entente mutuelles. Aujourd'hui que l'album vit, aujourd'hui qu'il résonne, qu'il tinte et danse devant le public , je me ressouviens de sa conception et je renoue avec l'électricité dont il s'est nourri. Je songe alors que ce projet, lorsqu'il est au monde et va sa vie, fait s'épanouir dans le pré de l'amitié des fleurs pas courantes, colorées et vivaces. J'écoute, sous les voûtes de la vieille église, j'écoute la diva en songeant que cette présence féminine ouvre le coffret du projet et lui apporte un parfum, une acuité, je songe que cette féminité talentueuse le singularise, lui confère une allure, un port, un retentissement dont je m'étonne et me réjouit. Je cueille et savoure la magnitude de l'instant présent. Le public a salué la prestation par de longs applaudissements enthousiastes. Si l'on ne devait craindre le ridicule de la formule, on écrirait qu'une standing ovation a salué le récital. Autre événement de taille, le photographe Arto Pazat, dont j'aime intensément le travail, m'a fait l'amitié de venir d'Amiens pour assister à la chose. Nous faisons connaissance. Nous nous asseyons un instant à la terrasse du Week-end à Ault. Nous prenons date. Il m'offre une superbe photographie. Précieux. Mon avis immédiat est qu'il existe tout de même de beaux instants. Bienfaisance aultoise. Beau lieu de la Somme. La Belle Epoque, c'est aujourd'hui, maintenant. 

    Copie de DSCF8374.JPG

    Eglise Saint-Pierre d'Ault

    R é p é t i t i o n s

    Copie de DSCF8365.JPG     Copie de DSCF8366.JPG

    Copie de DSCF8367.JPG     

    Copie de DSCF8373.JPG

    Copie de DSCF8368.JPG

    C o n c e r t

    Copie de DSCF8393.JPG

    Copie de DSCF8394.JPG

    Copie (2) de DSCF8405.JPG

    Myriam Debry et Vincent Rouard après le concert, à la terrasse du Week-End

    Copie de DSCF8404.JPG

    Avec Arto Pazat, dans l'église Saint-Pierre (Photo Nelly Colaux)

    a arto a.jpg

    Après le concert - Photo Arto Pazat

    S u r    A r t o    P a z a t

    Découvrez l'oeuvre de ce passionnant artiste photographe français.

    http://denyslouiscolaux2.skynetblogs.be/arto-pazat/

    http://www.artopazat.com/

    http://www.loeildelaphotographie.com/fr/author/arto-pazat/

    http://www.lavieengris.com/?author=289

    https://www.facebook.com/arto.pazat

    art 1.jpg

    art 2.jpg

    art 3.jpg

    arto a.jpg

  • Récital "A mains nues" à l'atelier du Vent d'Est à Dinant

    DSCF6568.JPG

    DSCF6578.JPGMYRIAM, VINCENT, DENYS-LOUIS : UN TRIO À MAINS NUES

    Ce samedi 12 décembre, à 20.00, à l'atelier du Vent d'Est de Dinant, Vincent Rouard (composition, piano, chant) et Myriam Debry (chant) ont donné, devant une salle comble et audiblement enthousiaste, un récital consacré à l'album A mains nues sorti en 2012 (composition, piano, chant : Vincent Rouard  - poèmes : Denys-Louis Colaux). Au cours de la soirée, le pianiste a rendu un chaleureux hommage à l'artiste peintre Laurence Burvenich qui avait conçu le livret de l'album et dont les superbes paysages ornent les cimaises de l'Atelier. Le récital a définitivement prouvé que l'apport de Myriam est décisif et qu'il permet à Vincent de devenir pleinement chanteur.

    DSCF6591.JPG

    MAGNIFIQUE PRESTATION DE MYRIAM

    DSCF6548.JPG   DSCF6559.JPG   DSCF6560.JPG   DSCF6566.JPG

    DSCF6584.JPGElle, Myriam Debry, c’est notre voix essentielle. Notre diva. Longtemps, dans le passé, elle hésite entre le piano, la guitare, pratique l’un et l’autre, choisit enfin pour son essor les cordes vocales. Vocation d’oiseau. Découverte de sa parenté avec les plumes et le cristal, les vents harmonieux. Cette voix magnifique est l’heureux fruit d’une décennie de chant classique, d'ensemble vocal, de chorale.  Cette voix altière, sensible et poignante récompense des années d’obstination, de travail, des années et des  années de perfectionnement en chant et en art lyrique au Conservatoire de Ciney. Cette voix ornée d’une médaille d’or en chant à l’Académie de musique de Lierre, c’est celle, flexible et noble, expressive et intense de Myriam. C’est la première tierce de notre échelle diatonique, notre oiselle haut perchée. Je tiens d’eux que les mots des poèmes aiment à être chantés par elle. Depuis avril 2015, elle répète assidûment les chants qui composent l’album A Mains Nues. Ce soir, sa contribution a enchanté le récital. Myriam est décidément notre oiseau-lyre. Sa voix profonde, alerte, souple et très expressive, son vibrato désarmant, chaleureux, ce captivant mélange de force et de cristal ont bouleversé l’audience.  Myriam rend les chansons poignantes, les charge d’une intensité troublante. Myriam a une présence, un magnétisme, une féminité distinguée, c’est une interprète élégante et raffinée. Le duo qu’elle a formé avec Vincent a superbement opéré. Ce soir, Myriam a pris possession de la scène de l’Atelier, elle a fait voir son formidable tempérament d’interprète, sa grâce parfois un peu malicieuse, son charme désarmant, son art de conter, sa présence séduisante et chaleureuse.

    DSCF6566.JPG   DSCF6572.JPG   DSCF6572.JPG   DSCF6574.JPG

    DSCF6577.JPG

    DSCF6592.JPG

    DSCF6593.JPG

    DSCF6554.JPG

    VINCENT ENTRE EN CHANSON

    DSCF6558.JPG

    Lui, Vincent Rouard, c’est la colonne vertébrale du trio, le compositeur, le musicien et l’interprète.  Lui, personne n’y était parvenu, Denys-Louis, le troisième larron, l’a fait chanter. Vincent compte à son palmarès quelques très beaux albums déjà (Obsession Airs, 2007 – Itinérances, 2009 – A Mains Nues, 2011 – Sur Lesse, 2012 – Strada, 2014) fondés sur des collaborations musicales prestigieuses avec des artistes comme Didier Laloy, Vincent Noiret, Karim Baggili, Kathy Adam, Pascal Chardonne ou Philippe Laloy. C’est sur cet album A Mains Nues de 2011 qu’il revient avec Myriam Debry. Argument décisif, irréfutable. A l’âge de six ans, Vincent fait son entrée à l’Académie de musique de Dinant pour y suivre une formation en piano, orgue et harmonie écrite. Sorti de l’Académie, il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Liège, en solfège, piano, histoire de la musique et harmonie écrite. Dans l’évolution de son initiation, il s’ouvre à toutes les musiques, sans aucune exclusive. Sa sensibilité franchit les cloisonnements : il aime la musique classique (Bach, Beethoven, Schubert, Debussy, Faure, Grieg, Rachmaninov), la chanson française (Fugain, Brassens, Ferrat, Piaf, Aufray, Souchon, Polnareff, Berger..), la musique traditionnelle et la composition. On connaissait , on aimait les immenses qualités de composition de Vincent. Ce soir, soutenu par Myriam, il est littéralement entré en chanson. Entre deux trouvailles scéniques, des commentaires inattendus et drôles, Vincent – jusqu’ici pianiste et compositeur – est réellement devenu un chanteur en public. Très à l’aise, inspiré, souverain au clavier où il soigne quelques délicieuses envolées, où il soulève et emporte littéralement les voix, il  livre une surprenante  et belle prestation vocale. Le mariage des voix du pianiste et de la diva amplifie les chansons, leur donne une densité, une couleur et une aura nouvelles. Et ce magnifique événement aura des suites car le pianiste a annoncé son intention de graver un version d'A mains nues à deux voix, avec la talentueuse Myriam.  

    DSCF6570.JPG

    DSCF6587.JPG

    DSCF6591.JPG

    DSCF6601.JPG 

  • Concert : Myriam Debry & Vincent Rouard chantent Denys-Louis Colaux

    banner

    Concert gratuit - samedi 12 décembre 2015 - Espace Vent d'Est (rue Fétis, 26 à 5500 Bouvignes / Dinant)

    MYRIAM DEBRY - chant

    VINCENT ROUARD - composition, piano, chant

    interprètent 

    DENYS-LOUIS COLAUX

    Les Chansons de l'abum A Mains Nues soutenues par la merveilleuse voix de Myriam Debry

    a  concert.jpg

    https://www.facebook.com/events/325777177592462/

    https://www.youtube.com/watch?v=-vHPUZzhYIY

    http://www.lavenir.net/cnt/dmf20110903_00039689

    MYRIAM, VINCENT ET DENYS-LOUIS

    Rassemblement de trois  bienfaiteurs

    Généralement, un trio, c’est un groupe de trois personnes. Le nôtre ne peut être contenu dans cette définition simpliste. Le nôtre est un aéroplane sonore à trois hélices. Ici, dans notre trio, pour déroger à la règle, les trois mousquetaires sont réellement au nombre de trois. Ici, selon le même principe, la mixité s’est invitée dans le cercle des trois grâces.  Ici, la sagesse, la force et la beauté coexistent, chacun endossant successivement les trois rôles. Rappelant que la femme est un homme comme les autres, nous sommes heureux de vous présenter notre époustouflant triumvirat.

    Elle, Myriam Debry, c’est notre voix essentielle. Notre diva. Elle hésite entre le piano, la guitare, pratique l’un et l’autre, choisit enfin pour son essor les cordes vocales. Vocation d’oiseau. Découverte de sa parenté avec les plumes et le cristal, les vents harmonieux. Cette voix magnifique est l’heureux fruit d’une décennie de chant classique, d'ensemble vocal, de chorale.  Cette voix altière, sensible et poignante récompense des années d’obstination, de travail, des années et des  années de perfectionnement en chant et en art lyrique au Conservatoire de Ciney. Cette voix ornée d’une médaille d’or en chant à l’Académie de musique de Lierre, c’est celle, flexible et noble, expressive et intense de Myriam. C’est la première tierce de notre échelle diatonique, notre oiselle haut perchée. Je tiens d’eux que les mots des poèmes aiment à être chantés par elle. Depuis avril 2015, elle répète assidûment les chants qui composent l’album A Mains Nues. Sa contribution enchante le récital.

    Lui, Vincent Rouard, c’est la colonne vertébrale du trio, le compositeur, le musicien et l’interprète.  Lui, personne n’y était parvenu, Denys-Louis, le troisième larron, l’a fait chanter. Vincent compte à son palmarès quelques très beaux albums déjà (Obsession Airs, 2007 – Itinérances, 2009 – A Mains Nues, 2011 – Sur Lesse, 2012 – Strada, 2014) fondés sur des collaborations musicales prestigieuses avec des artistes comme Didier Laloy, Vincent Noiret, Karim Baggili, Kathy Adam, Pascal Chardonne ou Philippe Laloy. C’est sur cet album A Mains Nues de 2011 qu’il revient avec Myriam Debry. Argument décisif, irréfutable. A l’âge de six ans, Vincent fait son entrée à l’Académie de musique de Dinant pour y suivre une formation en piano, orgue et harmonie écrite. Sorti de l’Académie, il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Liège, en solfège, piano, histoire de la musique et harmonie écrite. Dans l’évolution de son initiation, il s’ouvre à toutes les musiques, sans aucune exclusive. Sa sensibilité franchit les cloisonnements : il aime la musique classique (Bach, Beethoven, Schubert, Debussy, Faure, Grieg, Rachmaninov), la chanson française (Fugain, Brassens, Ferrat, Piaf, Aufray, Souchon, Polnareff, Berger..), la musique traditionnelle et la composition.

    Lui, Denys-Louis Colaux, c’est le glossaire, le grimoire du trio. Une trentaine d’ouvrages (recueils, romans, nouvelles) à son palmarès, deux prix de l’Académie de Langue et de Littérature françaises de Belgique, Prix de la Nouvelle de la Communauté française en 1999, il est devenu depuis Obsession Airs un intermittent compagnon de route pour le compositeur Vincent Rouard en composant des poèmes pour ses livrets ou en devenant le parolier de l’album A Mains Nues.

    a and 9.jpg

     Denys-Louis Colaux par son ami le peintre et graveur Andreas Vanpoucke

    Myriam, Vincent, Denys-Louis, trois bonnes raisons de venir entendre le récital A Mains Nues. Trois bonnes raisons de souhaiter son passage chez vous. Si vous êtes intéressés par ce spectacle, si vous souhaitez l'accueillir, contactez-nous ici : par téléphone 0497/427438 - par mail : vincentrouard@hotmail.be      

  • Un titre d'"A mains nues" disponible sur You tube

    LE DOUBLE - un titre de l'album "A MAINS NUES"

    DÉCOUVREZ UN TITRE DE L'ALBUM

    Enfin, vous pouvez entendre un titre complet de l'album A Mains nues composé et interprété par Vincent Rouard, écrit par Denys-Louis Colaux et mis en espace et illustré dans un livret conçu par Laurence Burvenich. Le titre "Le Double " disponible sur You Tube. Je vous invite à l'entendre.

    http://www.youtube.com/watch?v=-vHPUZzhYIY

    (Musique, chant, piano : Vincent Rouard - Contrebasse : Vincent Noiret - Texte : Denys-Louis Colaux)

    Pour commander l'album : http://www.vincentrouard.be/amainsnues.html