Alain Laboile

  • Sur les Imagies d'Alain Laboile

    Alain Laboile sculpteur, photographe et père de famille français né en 1968 à Bordeaux. Son imagier, essentiellement fondé sur la vie quotidienne de sa famille et la singularité splendide de son mode de vie, est d'une beauté inhabituelle, d'une poésie profonde et exaltante. Notre site lui consacre plusieurs articles. Il possède son espace personnel et incontournable à cette adresse : http://alain.laboile.free.fr/   

    alab 11.jpg

    AUX IMAGIES D'ALAIN LABOILE
     
    I.
     
    Je reviens à vos imagies
    comme à l'air subtil et inquiet
    de la forêt
    comme à ce vent qui la démêle
    et la parfume
    et l’ensorcelle
    et fait danser au même cercle
    le chat la fée
    l'ange et le sanglier
    et fait passer au même chas de ciel
    l'eau savoureuse
    la boue et leurs éclaboussures

    alab 4.jpg

    II.
     
    Sans cesse je reviens vers elles
    comme après longtemps de pierre et de marbre
    on revient vers le tendre
    vers le velours des fleurs
    la rosée le mufle des faons
     l'âme meuble et patiente
    de l'argile des choses

    alab3.jpg

    alab7.jpg

    III.
     
    Oui je reviens à elles
    comme
    pour ceux qui ont eu des bonheurs d'enfance
    aux frissons sucrés du verger
    sous le friselis léger des fauvettes
    dans le chatouillis craintif des insectes
    et la tiédeur
    d'une haleine d'agnelle
    Oui je reviens à elles
    comme un vieux Noé amphibie
    aux nénuphars inoubliés
    de ses premiers déluges

    alab9.jpg

    alab 1.jpg

    IV.
     
    J'y reviens comme
    l'appel à l'écho
    et l'écho à sa cloche
    comme au goût revenu
    à la saveur des fraises
    et des radis au sel
    comme au frôlement digital
    de la page d'un livre
    comme à sa voix lointaine
    d'arbre qui pense
    et se penche sur moi
     
    V.
     
    J'y reviens comme
    le rire doucement
    petit gibier frileux
    à l'orée de la lèvre
    et jusque dans
    la clairière de l'être
    J'y reviens j'y reviens
    comme Ulysse à son île
    comme Ulysse à son aile
    comme on repart
    vers les ornières
    et les trésors sacrés
    du vieil Eldorado repeint
    comme après les longs désabusements
    on revient s'établir
    dans le feuillettement des pages 

    alab 2.jpg

    alab 5.jpg

    VI.
     
    J'y reviens oui
    à vos photographies
    comme à l'enchantement
    le chant
    à la transcription de l'archet
    la main
     à l'ivresse du chèvrefeuille
    le nez
    comme à l'odeur enflée du lait
    le veau
    comme au séisme
    secret du sol
    la fleur
    et comme au fond du ciel
    repasse et se délivre lentement de soi
    mon souvenir décacheté
    d'oiseau

    alab 10.jpg

    alab 6.jpg

    VII.
     
    Comme l’œil
    la nuit
    revient à la fenêtre lisse
    où glissent
    en lents colliers de rien
    les perles des étoiles
    Comme l'affirmation rouge et bleue de la vie
    écarte les bras des potences
    pour marcher vers 
    le rendez-vous vert des fougères
    et comme l'eau menée
    tout le long des tuyaux
    par le rêve d'un verre
    je reviens à vos imagies
    comme aux chemins mouillés
    qui sortent du désert

    alab 8.jpg

    Thynes, mai 2014

  • Au pays des merveilles de Laboile

    P è r e    d e    f a m i l l e

    à mon amie Estelle

    L'une de mes amies est dans le deuil. Elle vient de perdre son père. Je cherchais des images qui fussent de nature à exalter l'image paternelle, à la célébrer, à lui rendre grâce. C'est alors que les merveilles d'Alain Laboile me sont revenues à l'esprit. Voici comment un père regarde ses enfants. Un père artiste, formidablement doué. Un artiste pour lequel j'ai une admiration immense et un profond respect. La grâce de ses images, leur charme farouche, leur beauté à la fois pastorale et raffinée me ravissent. Chaque nouvelle oeuvre de lui réenchante le monde que je traverse. Il faut inlassablement dire sa reconnaissance à ceux qui sèment cet or impalpable sur notre route. Tout ce que j'aime est ici, en filigrane, parmi ces portraits d'anges et d'agnelles, au miroir de ce faune en grâce, de cette adolescente lumineuse et échevelée, de cette fillette en bottes de caoutchouc, de ce trognon regard de séraphin dans la buée de la vitre, de ces magnifiques visages lus avec l'aimante, la confiante palpitation du père que le génie créatif a touché. Magnifique semis de Laboile, moisson superbe aussi, dans la foulée. Laboile est, avec quelques-un(e)s que j'aime en photographie, le photographe du sentiment. L'aura de l'émotion, du sentiment hante chacune de ses œuvres. Celui qui exalte ainsi l'amour paternel parle un langage que je reconnais. Avec les photographies de Laboile, j'adresse à mon amie, ces vers d'Eluard. Le dernier vers est un des grands secrets de la disparition. Derrière la mort d'un être aimé et proche (et devant lui désormais), il y a ce qu'il vous a consacré. Il faut du talent aussi pour recevoir un trésor. Allez, avançons-nous dans l'album de Laboile où il fait si beau, si bon. Il n'est pas exclu, n'est-ce pas, que parfois l'on donne raison à celui qui aime. 

    Je te l'ai dit pour les nuages
    Je te l'ai dit pour l'arbre de la mer
    Pour chaque vague pour les oiseaux dans les feuilles
    Pour les cailloux du bruit
    Pour les mains familières
    Pour l’œil qui devient visage ou paysage
    Et le sommeil lui rend le ciel de sa couleur
    Pour toute la nuit bue
    Pour la grille des routes
    Pour la fenêtre ouverte pour un front découvert
    Je te l'ai dit pour tes pensées pour tes paroles
    Toute caresse toute confiance se survivent.

    Je te l’ai dit – Paul Eluard

    alain leb ado gracieuse en cheveux.jpg

    alain leb enfant à la vitre.jpg

    alain leb faune en grâce.jpg

    alain leb  fillette peluche.jpg

    alain leb brouette.jpg

    alain leb face d'agnelle.jpg

    alain leb fillette assise.jpg

    alain leb fillette chaise.jpg

    alain leb fillette.jpg

    alain leb merveille.jpg

    alain leb profil d'ange.jpg

    alain leb visage beau et sale.jpg

  • Alain Laboile

    A L A I N    L A B O I L E

    art & génie de l'état sauvage

    Alain Laboile est un artiste français né en mai 1968 à Bordeaux, il est à la fois sculpteur sur métal et photographe. C'est un créateur remarquable et fichtrement original. Il compose, en récupérant des métaux, de grandes sculptures mythologiques d'une ligne élancée, à la fois racée et sujette pour moitié au rock'n roll et pour autre moitié à la poésie. Son Lecteur est une oeuvre remarquable. Laboile vient à la photographie pour réaliser un portfolio de ses sculptures. Passionné par l'entomologie, il s'intéresse à la macrophotographie. Père de six enfants, il réalise une époustouflante suite de photographies de famille d'un genre absolument inédit : le tout résulte d'un brassin somptueux où se mélangent poésie, dinguerie, séraphines & angelots, amour, beauté, sauvagerie, charme, grâce, danse tribale, sensualité, animaux, lumière, humour, inventivité, lyrisme, chorégraphie, sculptures, silence, maboulerie, foudre, nature, culture, sensibilité, rousseauisme, gadoue, génie, paix, magie, élan, palpitation, joie, bouderie, effervescence et poussière de lune. Cet opéra d'images bouleversantes et irrésistibles me semble un des hauts lieux de la photographie contemporaine. Car, follement originales, ces photographies sont aussi d'authentiques joyaux d'art, les somptueux produits d'un artiste qui culmine dans la pratique de son art. J'ai rarement vu, dans sa collection de photographies, une telle accumulation d'icônes irrésistibles, positivement indispensables. Ici la culture sent bon la fleur, le livre, l'encre, la soudure, la terre, l'écorce et le lait. Vous sortez de cet espace l'âme chargée d'images inoubliables. Il est impératif de consulter tout ce qui a trait à l'univers créatif de cet artiste. Attention, cet artiste et les siens respirent un air vif et fulgurant qui pourrait ne pas convenir à vos poumons endommagés. Voici d'abord une série de liens :

    http://alain.laboile.free.fr/
    http://www.laboile.com/about.html
    http://lab.carbonmade.com/projects/2693265
    http://www.focus-numerique.com/test-1637/portfolio-portfolio-alain-laboile-1.html

    Je recommande aussi cette somptueuse série qu'Alain Laboile consacre aux siens. C'est d'une beauté renversante, d'une poésie merveilleuse. Tout y est singulier et supérieurement beau : les sujets, les lieux, la manière, le talent, la technique.

    a alain laboile 1.jpeg

    a alain leb 1.jpeg

    a alain leb 2.jpeg

    http://lab.carbonmade.com/projects/5110742#1 

    Je ne puis ici, devant l'afflux d’œuvres, que donner une sélection dérisoire où, tout de même, la porte s'entrouvre sur les premiers étincellements d'un trésor inestimable. Le reste vous appartient. Si votre curiosité n'était pas éveillée, j'aimerais autant que vous ne revinssiez pas chez moi. 

    Dans cette veine merveilleuse et originale, je recommande aussi une de mes favorites (très présente dans mes espaces), l'excellente photographe française Séverine Lenhard

    http://silencenoir2.blogspot.be/
    https://www.facebook.com/lenhardseverine
    http://denyslouiscolaux2.skynetblogs.be/severine-lenhard-et-moi/

    ou la grande photographe américain Sally Mann

    http://sallymann.com/selected-works/family-pictures

    GALERIE LABOILE

    a alain b 2.jpg

    a alain b 8.jpeg

    a alainb 1.jpg

    a alainb 3.jpg

    a alainb 4.jpg

    a alainb 5.jpeg

    a alainb a.jpg

    a alainb b.jpg

    a alainb c.jpg

    a alian b 6.jpeg